2018 Dunkerque – Lelystad

2018 Belgique et Hollande

Mercredi 15 août

Nous partons à 13 heures pour profiter du courant qui nous fera avancer à 8,2 knt. Un peu de voile, beaucoup de moteur, sous un ciel couvert où le soleil a de la peine à percer, mais l’air est doux.

Une écluse à passer et attendre que le pont se lève et nous arrivons dans la marina de Ostende. Amarrage délicat à cause du vent. Mais nous sommes en BELGIQUE !
C’est le dernier jour d’un festival qui dure depuis une semaine. Musique, stands de bières, de nourriture, manèges. Il y a foule. Nous allons manger nos moules, frites dans le plus ancien restaurant de la ville.

Jeudi 16 août

On se balade dans les rues piétonnes, très fréquentées.
L’après-midi nous allons au MuZee. C’est un immense bâtiment, une ancienne coopérative avec un étage consacré aux artistes de Kinshasa, un autre aux peintres et aux différents courants artistiques : expressionnisme, art abstrait.  Un autre étage est consacré à des sculptures très abstraites et auxquelles nous n’avons pas été sensibles… Le plus célèbre artiste, natif d’Ostende, est le peintre James Ensor, auquel est consacré une exposition. C’est le peintre des masques, peintre expressionniste.

Vendredi 17 août

Debout à 6 heures. On ne peut partir qu`à 7h, heure à laquelle le pont se lève, suivi par l’écluse.
Il ne restera que peu de courant pour nous amener à Zeebrugge. Petite étape, mais pas la peine de se battre contre le courant.
Il y a un sous-marin dans le port, mais Dominique l’avait déjà visité lors d’un de ses voyages en Hollande. La ville est éloignée. Nous décidons de ne pas nous attarder.

Samedi 18 août
Levés à 5h45, partis à 6h40 avec bonnet, triple couches, pantalons, pas chaud le matin !
Nous arrivons à Breskens en HOLLANDE !

La marina hisse le drapeau suisse en notre honneur… !!! trop classe les Bataves!

Visite du port, on tombe sur un bateau APERO, avec huîtres etc…refus d’obstacle du ptit mousse qui ne veut pas descendre, peur du vide, marée basse oblige.

Dimanche 19 août

Temps couvert. Quittons à 9h40 pour entrer dans la première écluse. Puis trois ponts devront se soulever pour laisser le passage à la vingtaine de bateaux qui attendent.

C’est en meute que les bateaux se déplacent pour des raisons pratiques d’ouvertures des ponts et écluses.

On s’arrête à Middelburg qui est une ville assez touristique où quelques magasins sont même ouverts le dimanche,
La marina, dès notre arrivée, hisse le drapeau suisse !

Lundi 20 août

On navigue « pépère » sur la rivière qui nous amène à …une écluse ! Puis le bras de mer s’élargit en un vaste horizon. Des parcs d’éoliennes tournent comme au ralenti. Ces dernières ont peu à peu remplacé les moulins.

On mouille l’ancre dans un endroit tranquille, le temps d’un pique-nique,

Le bateau poubelles fait la tournée des petites îles. Il remplace les toilettes et les poubelles,

SUPER CLEAN les Bataves.

Puis nous repartons pour une longue nav, un peu monotone qui nous poussera à nous arrêter à Sint Annaland.
Les instructions nautiques qu’on a pu trouver en anglais sont sommaires et c’est un peu à l’aveuglette qu’on trouve un port ou une marina.
Quand on est entré dans la marina de Sant Anna, on ne savait même pas son nom! De plus, ils utilisent des fréquences radio (canal 31) inexistant sur les radios VHF internationales, mais on se débrouille comme on peut!

Mardi 21 août

Il fait beau, le soleil brille. On quitte Sint Annaland et avançons jusqu’à ce que le besoin de faire une pause et se rafraîchir se fait sentir. On mouille l’ancre (on la remontera pleine de vase !)
On remonte une adorable petite rivière, avec peu de fond (1, 50 au plus bas !), bordée d’arbres, de roseaux, avec des canards, des poules d’eau que nous dérangeons. Il y a même une vache qui broute au bord de la rive. C’est bucolique à souhait !

Dans ce pays les vaches regardent passer les bateaux, pas les trains!

Le petit port se nomme Ooltgensplaat, mais il est vraiment petit petit.

Les copines du Cornalin!
Le Cornalin est amarré dans de l’eau douce.
Le village semble désert. On trouvera tout de même un supermarché.

Mercredi 22 août

Nous quittons ce bel endroit et retrouvons le bras de mer. Faisons une halte à Tiengemeten. Allons à pied jusqu’à une ferme qui a monté une exposition sur l’agriculture et les machines agricoles.

Le Cornalin perdu dans la verdure

Le ptit mousse qui pense faire le poids ?

Promène touristes
Reprenons notre navigation jusqu’à Stellendam.

Jeudi 23 août

On hésite à partir, le temps étant incertain et peu engageant. Nous restons et sortons les vélos pour aller jusqu’à la poissonnerie qui est très appétissante. On fait quelques provisions.
L’après-midi, nous pédalons jusqu’à un endroit où doit se tenir une exposition sur le phénomène des marées… chou blanc ! elle n’a plus lieu !
Alors nous décidons d’aller à la piscine : bondée ! rédhibitoire ! Nous renonçons donc et pédalons jusqu’à la ville. Pas de rues marchandes. On trouve quand même un supermarché et rentrons un peu bredouille !
Pour se consoler, nous allons boire un verre au restaurant de la marina qui est très cosy.
Dominique commence à parler de son train électrique et écoute des chansons jurassiennes…. Je crois que ça sent l’écurie !

Vendredi 24 août

Il vente et il a plu cette nuit.La journée se passe entre installer l’électricité de la douche, nettoyage des pare-battages pour moi., sauts à vélo au shipchandler.
Le soir on teste le resto de la marina.

Samedi 25 août

Nuit sinistrée : orage, éclairs, tonnerre, vent, pluie.
Et ce matin, ça continue ! 18 ° ce matin dans le bateau, alors, un petit coup de chauffage ! On s’occupe de choses et d’autres, (je fais du pain) sans avoir envie de mettre le nez dehors !

Dimanche 26 août

Pluie et vent sont annoncés, surtout la nuit prochaine avec des rafales jusqu’à 40 knts,

Dominique répare la chaudière pour avoir de l’eau chaude, calfeutre une fuite du mât. Je refais du pain. On va boire un verre à la marina. On s’ennuie un peu.

Lundi 27 août
Comme annoncé, des rafales de vent. On a dormi comme ci comme ça…

On prépare le bateau, largue les amarres et faisons un petit crochet à la station de pompage des eaux noires. Puis on se met en attente pour passer sous le pont et passer l’écluse. Pas de chance ! Le pont est en panne ! Il faudra attendre près de deux heures pour pouvoir passer.

Ecluse ET pont, 2 heures d’attente, suite à une panne.

Nous nous amarrons dans le port de pêche, en face du shipchandler et de la poissonnerie. On s’y rend pour boire un verre avec l’intention de venir manger le soir.
Mais, quand on s’y rendra, tout sera fermé !

Mardi 28 août
La nuit fut relativement calme, si ce n’est que le vent avait tourné et que Dominique a dû retendre les amarres à 5 heures du matin.

On côtoie les pêcheurs pendant 2 nuits
Un saut à la poissonnerie-traiteur, (qui est ouverte cette fois), on fait des achats pour le soir, en profite pour manger « une assiette de la mer » et départ pour Den Haag. Mais il faut pour cela traverser l’autoroute, le bateau route devrais-je dire, voie des cargos, porte-containers et autres grosses unités en approche de Rotterdam. Il faut contacter la radio « trafic service » qui donne le feu vert pour traverser.

Echange radio
Maasmond this is Cornalin Cornalin Cornalin
Cornalin go head
This is Sailing yacht Cornalin, position south west of inshore chenal, passing boy Mike Victor on my starboard
Heading 046, speed 6 kts, destination Den Hagg, request transit inshore traffic zone?
Undestood, you can proceed, but maintain listening on chanel 3
Cornalin, will proceed according to your request!

Environ 2 miles plus tard un gros cargo, ferry, arrive sur notre babord vitese 18 kts route de collision!
Cargo, xxxx, this is masmond, there is a small vessel in front of you, change your heading, let him go on your port!
OUF!

Alors que nous sommes engagés dans la traversée de l’entrée-sortie de Rotherdam!
Cornalin this is Maasmound.
Cornalin station calling go head.
Cornalin there are 2 outgoing vessels in your starboard, give them priority and pass on their stern!!
Ok will proceed and pass on their back!
CORNALIN, NO, YOU MUST PASS ON THEIR STERN!
Ok, we have 2 outgoing vessels on our starbord and will pass on their STERN!
Out going vessel YYY, there is a small yacht  in from of you, I am not shure he understood my request, keep sharp lookout!!

Pour éviter de passer devant les 2 bateaux on devra faire demi-tour car un courant de 2 kts nous porte dans la mauvaise direction.
On passera sur l’arrière du 2ème cargo et continuerons notre route sur Den Hagg!

On a eu chaud!
Il faut dire que la plupart du trafic radio se fait  en hollandais,!

Et nous arrivons à Scheveningen, tout près de Den Haag. On attrape la dernière place à quai, mais dix minutes plus tard, un bateau suisse vient se mettre à couple. C’est un couple de retraités régatiers, super sportifs, qui font 50 jours de skis par ans pour garder la forme !

Mercredi 29 août
Nos voisins sont déjà partis lorsque nous nous levons !
Il y a un super Jumbo dans le coin et même un magasin de bricolage.
Il pleut. On attend que la pluie cesse. On retente une sortie, mais on rentrera trempés. Pâtes et salade feront l’affaire !

Jeudi 30 août
Il ne pleut pas. Il y a même un timide rayon de soleil qui essaie de percer.
Nous prenons le tram pour nous rendre à La Haye. Cherchons d’abord un Media Markt pour le PC du bateau. Puis c’est la visite au Mauritshuis, musée où se trouvent les fameux tableaux « La Jeune fille à la perle » de Vermeer et « La leçon d’anatomie » de Rembrandt. Il y avait bien sûr un attroupement devant chacun de ces tableaux. Moi j’ai spécialement aimé « Sur la glace » de Hendrick Avercamp.
On déambule dans les rues piétonnes et le quartier chinois. Puis comme on en a plein les jambes on rentre au bateau.

Vendredi 31 août
Le PC commandé deux jours auparavant est livré. Magnifique ! ça va occuper le capitaine pendant quelques heures, voire jours jusqu’à ce que tout fonctionne !
Donc journée PC, lessives, courses.

Le ptit nouveau en bleu, 3x plus petit et 3x plus performant!
Samedi 1er septembre
Nous reprenons le tram pour passer la journée à Den Haag. Aujourd’hui les rues sont très animées, il y a un festival avec de nombreux pays représentés, dont la Suisse qui distribue des portions de raclette !

Et gratos en plus, promotion de Suisse tourisme!
On renonce à visiter d’autres musées. On sature un peu !

Dimanche 2 septembre
Nous quittons Scheveningen pour Ijmuiden. Nous faisons une très belle nav à la voile, probablement la dernière de la saison.
La marina d’Ijmuiden est immense et il y a beaucoup de places libres, à tel point que l’on nous laisse choisir notre place ! On sent la fin des vacances…
Il y a une plage immense et très propre, très animée en cette belle journée ensoleillée de dimanche. Nous buvons un café sur le bord de plage.

Lundi 3 septembre
Dominique avance avec satisfaction l’installation de son PC et il a de nouveau l’esprit assez libre pour penser à autre chose !

Alors, sac au dos, nous partons pour une grande balade de plus de 5 heures. Un arrêt baignade pour le capitaine sur la plage immense et tellement propre. Puis nous longeons le bord de mer que nous quittons pour traverser une réserve naturelle qui nous amènera à la ville de Ijmuiden, en sueur.

Magnifique réserve avec des animaux tels que cerfs, chevaux, et vaches avec des cornes spectaculaires, mais ne pas approcher!

Dominique a repéré la piscine de la ville et nous allons y faire quelques longueurs. Nous continuons notre marche, traversons la vieille ville qui n’a rien d’une vieille ville, pour s’écrouler sur une terrasse de bistro.
Mais après les spare ribs, il nous restait une bonne heure de marche pour regagner la marina.
Alors, Dominique a innocemment levé le pouce et…. Miracle ! une voiture s’est arrêtée et nous a pris en stop !!!
Bon. Pas jusqu’à la marina. Mais cela a raccourci le trajet de moitié !

Mardi 4 septembre
Nous quittons Ijmuiden et passons l’écluse qui nous amène dans le canal qui conduit à AMSTERDAM !


Plateforme pétrolière en construction? réparation dans le port d’Ijmuiden

C’est un parcours calme, si l’on fait abstraction des nombreux chalands, cargo et autres qui sillonnent le cours d’eau.

Promène-toutous sur le canal en direction d’Amsterdam

Les rives sont jalonnées de constructions industrielles, de grues, et autres machines. Malgré cela des cygnes, des poules d’eau évoluent près des rives.
Nous sommes dans une marina au cœur de la ville. Elle est très prisée, étroite, les places sont d’accès difficile. Suis bien contente que ce soit le capitaine aux commandes ! D’autant plus que nous avons assisté, à deux places du Cornalin, à une plantée magistrale d’un bateau, péniche plastique de location , qui manœuvrait dans la marina.
La blonde prend un virage trop serré et appuie sa péniche côté tribord contre l’étrave d’un bateau acier!
Çà a fait du bruit… PAN une première vitre éclatée, imperturbable la blonde continue, PAN 2ème vitre éclatée!
Là, une noiraude sur l’avant du bateau remarque le problème des vitres éclatées et gueule! Rien n’y fait la blonde commence à paniquer et PAN une 3ème vitre éclatée!
Arrivée du Harbour master qui passe une bordée à la blonde, (en hollandais)

Dominique n’a pas pu s’empêcher de me faire remarquer que c’était une femme à la manœuvre… (un peu macho, non?)
Ce n’est pas la journée des filles, a-t-il conclu !
Blonde à la barre, pétard à l’étrave !

Nous retrouvons nos voisins de Scheveningen, Mike et Harry, qui nous avaient donné le « tuyau » de la marina Sixhaven d’Amsterdam.

Mercredi 5 septembre
Réveillés avec la pluie qui tambourine sur le pont du bateau et qui ne cessera que vers 18 heures… nous sortons pour aller en ville. Pour cela il faut prendre un bac (gratuit !) qui fait une navette incessante entre la gare centrale d’Amsterdam et la rive opposée. Nous achetons des billets pour un tour de la ville en bateau ainsi que pour le Rijksmuseum. On déambule encore dans les rues, sommes surpris par les meutes de bicyclettes et motocyclistes.

Jeudi 6 septembre
La pluie s’est remise à tomber ce matin à 5 heures. Il pleuvra encore toute la matinée. On retourne se promener dans la ville. On décide un peu tard d’aller visiter le musée de la marine, mais il ne reste pas assez de temps pour le visiter. On se rabat dans une pizzeria, puis on visite le quartier chaud… Dominique dira : « Ce n’est plus ce que c’était » !

Vendredi 7 septembre

C’est la journée du ptit mousse!
Levés de bonne heure : en route pour le Rijksmuseum.

On y passera un bon moment. Les stars du musée sont « La laitière » de Vermeer et « La Ronde de nuit » de Rembrandt. Après ce bain de peintures, nous prenons le bateau qui nous permet de nous promener sur les canaux avec la possibilité de le quitter quand on a envie et de le reprendre plus tard. On s’arrête pour visiter le marché aux puces. On fait quelques courses pour l’apéro avec Mike et Harry.

Samedi 8 septembre
On reste au bateau le matin. L’après-midi, nous nous dirigeons vers le musée de la Marine, mais au bord de l’eau il y a des artisans qui montrent comment travailler, réparer à l’ancienne, des vieux gréements.

Machine à cordages

Le musée de la marine

Pour le ptit mousse

 

Superbe bataille entre je sais plus qui!

Le musée est moderne, interactif, intéressant, particulièrement la salle des cartes : nous y passons plus de 2 heures.

Dimanche 9 septembre
Le temps est couvert et à 9 heures nous larguons les amarres et prenons congé de nos voisins.
Quelques gouttes de pluie jusqu`à la première écluse. Puis, peu à peu le soleil apparaîtra et jouera à cache-cache, mais nous aurons une belle dernière navigation : plus de 4 heures de voile ! Puis dernier pont, dernière écluse et nous arrivons à Lelystad. En passant devant le Batavia, nous gagnons la marina Flevo où l’amarrage s’avère délicat à cause du vent et des poteaux qui encadrent la place. Mais ça y est ! Nous sommes arrivés sur les lieux de l’hivernage du bateau.

Lundi 10 septembre
On commence l’hivernage du bateau. On vous fait grâce des détails.

Le ptit mousse en pleine séance de tétris

Nous avons rencontré des Genevois qui ont un immense bateau destiné à accueillir des groupes pour faire des croisières mer-montagne. Une vraie villa flottante avec 4 cabines, deux salles bains avec cabine de douches, deux  timoneries, une cuisine avec bar… et chauffage au sol! catégorie 5 étoiles!

Ce coucher de soleil est représentatif de la fin de notre périple!
Merci de nous avoir suivis ! On se réjouit de rentrer et de vous revoir !

Dimanche, une météo pas triste arrivera sur la Hollande, et on va laisser le Cornalin dans l’eau… la grue est en révision  pour une semaine,  ce sera la marina qui se chargera du gruttage la semaine prochaine.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut